Comment s’inspirer de ceux qui innovent à contre-courant ? Premium

Pour lire ce dossier dans son intégralité, devenez Abonné Privilégié ou connectez-vous

Le cliché de l’ado attardé de la Silicon Valley, portant jeans et tennis est bien révolu ; les entrepreneurs les plus innovants ont en commun non pas leur tenue, mais leur anticonformisme, leur détermination et leur capacité à capturer la valeur. Et si vous vous en inspiriez pour développer votre capcaité d’innovation ?

Innovation
1. Soyez anticonformiste
Vous n’avez pas besoin d’être un génie créatif ou un expert, mais de sortir du lot. La plupart de la création de valeur se fait au niveau de ce que Daniel Isenberg appelle « minnovation ». C’est à dire la petite tournure inattendue que prend une idée existante, l’amélioration incessante, et parfois contre-intuitive d’un modèle d’affaire. De même, les experts ne sont pas toujours les mieux placés pour innover. Un regard neuf permet de s’affranchir de certaines barrières et de découvrir des opportunités là où le plus grand nombre ne voit qu’une idée sans valeur, impossible ou stupide.

2. Acceptez l’adversité (et surmontez-la !)
Par essence, innover nécessite de déplacer des montagnes. Il est très rare qu’un projet innovant soit accueilli à bras ouverts. Parce qu’il va demander des investissements et de nouvelles ressources, prendre des parts de marché à d’autres produits/services de votre entreprise, et changer radicalement le business et les habitudes. Quelles sont les qualités essentielles pour surmonter ces adversités ? La conviction ; la capacité à s’entourer de compétences multiples ; l’aptitude à vendre ses idées (même à des clients qui n’ont pas encore conscience d’en avoir besoin).

3. Placez votre énergie là où se crée la valeur

Beaucoup d’idées meurent parce que leur auteur ne parvient pas à concrétiser sa vision. Tout l’enjeu est de dépasser le stade de la simple idée déraisonnable pour la transformer en opportunité réelle : elle se trouve à la croisée des besoins du marché, de la création de valeur possible et des ressources mobilisables. Sans l’un de ces trois ingrédients, aucune chance de passer de l’idée, même géniale, au projet rentable.

Ce qu’ils en pensent, ce qu’ils ont fait :
Rares sont les innovateurs, comme Sandi Cesko, qui ont réussi dans un environnement aussi hostile que l’Europe de l’Est quelque temps après l’effondrement de l’URSS et en pleine crise des Balkans. Sa stratégie pour faire la différence : miser sur des idées insensées, encourager les petites améliorations de business model et, surtout, rester simple !

À lire, notre dossier :
Comment s’inspirer de ceux qui innovent à contre-courant ?

D’après Worthless, Impossible and Stupid: How Contrarian Entrepreneurs Create and Capture Extraordinary Value de Daniel Isenberg (Harvard Business Press, juillet 2013) et « Find Out if You’re a Scale-Up Entrepreneur with This Two-Minute Test » de Daniel Isenberg (Harvard Business Review, mai 2013) et l’interview de Sandi Cesko, co-fondateur de Studio Moderna.
Business Digest nº 240, octobre 2013.

À voir, la vidéo :
Daniel Isenberg On The Value Of Contrarian Entrepreneurs

Daniel Isenberg déconstruit les mythes qui entourent les entrepreneurs. Il explique notamment que créer et capturer un incroyable niveau de valeur ne nécessite pas forcément de multiplier les innovations disruptives.