Comment réconcilier éthique et logique d’actionnaires ? Premium

Pour lire ce dossier dans son intégralité, devenez Abonné Privilégié ou connectez-vous

Le mythe de l’actionnaire orienté court terme ne tient plus. De nombreuses études montrent que ces derniers s’intéressent à la stratégie à long terme des entreprises pour leurs choix d’investissement. Les actionnaires pourraient devenir des acteurs clés du business éthique… sous réserve que les dirigeants parviennent à les convaincre de sa valeur stratégique !

Sensibilier les actionnaires à la valeur du business éthique, passe avant tout par une intégration holistique des initiatives RSE à la stratégie. Sur un plan managérial, quatre différentes actions doivent être envisagées :

1. Identifier les impacts de la chaîne de valeur de l’entreprise sur les communautés, l’environnement et tous ses partenaires. Et analyser, de manière symétrique, les influences positives ou négatives auxquelles l’entreprise peut être soumises ou dont elle peut bénéficier.

2. Définir les initiatives qui contribuent le plus fortement aux avantages compétitifs que les dirigeants veulent créer (ou qui sont les plus protectrices de leur modèles d’affaires). Un travail de cette nature doit aboutir à la sélection d’un nombre réduit d’initiatives qui pourront être différentes d’une unité à l’autre (en fonction de leurs caractéristiques stratégiques, de leur localisation…).

3. Mesurer la contribution à la performance : dans cette logique, les mesures de performance à mettre en place ne peuvent pas être génériques. « Les volontés de standardisation ou de normalisation de ces mesures sont louables mais peu opérationnelles. », explique Jean-Florent Rérolle.

4. Adopter une approche intégrée du reporting pour mieux communiquer avec l’ensemble des parties prenantes.

À lire, notre dossier
Comment réconcilier éthique et logique d’actionnaires ?

D’après un entretien avec Jean-Florent Rérolle, chargé du développement des activités de conseil et d’expertise en évaluation financière chez KPMG Corporate Finance, février 2013.
Business Digest nº 234, mars 2013.

À voir, la vidéo
Integrated reporting: Where are we and is it really an important issue for today?

Paul Druckman, directeur de l’International Integrated Reporting Council (IIRC), expose son point de vue sur le reporting intégré, ses avancées récentes et les grands défis encore à relever.