Conversez-vous avec vos équipes ? Premium

Pour lire ce dossier dans son intégralité, devenez Abonné Privilégié ou connectez-vous

Avec le déclin annoncé du command & control, comment se porte la communication organisationnelle ? En écho aux évolutions culturelles et technologiques de l’ère 2.0, elle ne se fait plus à sens unique : plus collaborative et connectée, elle s’appuie sur la volonté des leaders d’obtenir l’attention, la confiance et la participation de toutes les parties prenantes.

Le fait de pouvoir s’exprimer librement et de se sentir écouté renforce l’engagement des collaborateurs.

Les échanges libres entre les acteurs de l’entreprise sur les réseaux et forums ne sont pas près de cesser. Plutôt qu’une résistance inutile, beaucoup d’entreprises donnent aujourd’hui à leurs collaborateurs la latitude de s’exprimer à l’intérieur comme à l’extérieur de l’organisation, et transforment cette apparente perte de contrôle en une véritable méthode, dont les leaders retirent eux aussi le plus grand bénéfice.

Les trois fondamentaux d’une communication organisationelle réussie :

1. Structurer le dialogue
En donnant à ses équipes la latitude de s’exprimer, un leader renonce à exercer une certaine forme de contrôle, mais certainement pas sa fonction de dirigeant. Il lui appartient d’ouvrir le dialogue, d’en définir les objectifs puis de le mener vers des résultats concrets.

2. Créer la « proximité conversationnelle »
La communication bilatérale s’appuie sur une « proximité conversationnelle » : un haut niveau de confiance et de franchise entre les acteurs internes. En se mettant à nu avec sincérité les leaders réduisent l’écart entre eux et les collaborateurs, et la vidéo est un excellent médium atteindre cet objectif.

3. Favoriser l’interactivité
L’évolution de l’intranet incarne bien la transition vers plus d’interactivité et de communication bilatérale. D’abord conçus, au milieu des années 1990, comme une base de données partagée, les intranet ont vite été utilisés par les entreprises comme des portails d’informations internes permettant aux utilisateurs d’évaluer, de partager et de commenter les contenus.

Ce qu’ils en pensent, ce qu’ils on fait
Pour soutenir l’ouverture du dialogue, EMC a mis en place en 2007 un réseau social d’entreprise associé à une plateforme collaborative qui compte aujourd’hui 40 693 utilisateurs et permet à tous les membres de partager et d’accéder à l’information en ligne instantanément. Objectif : créer un environnement sûr et sécurisant invitant les collaborateurs à la libre expression.

À lire, notre dossier
Conversez-vous avec vos équipes ?

D’après Talk, Inc. de Boris Groysberg et Michael Slind, Power Listening de Bernard T. Ferrari et « Why I’m a listener » et l’interview de Polly Pearson, et de Jonathan Martin, EMC, octobre 2012.
Business Digest nº 231, Novembre 2012

À écouter, l’interview
How Effective Leaders Talk (and Listen)

Boris Groysberg et Michael Slind reviennent sur les principaux thèmes de leur livre, talk, Inc, notamment les caractéristiques d’un dialogue organisationnel performant, les raisons de l’importance stratégique croissante d’un leadership communicationnel pertinent, et l’impact positif de ce changement d’approche sur l’engagement des collaborateurs.