Chasseurs d’idées: capter et valoriser celles qui font la différence Premium

Pour lire ce dossier dans son intégralité, devenez Abonné Privilégié ou connectez-vous

Des idées, il y en a partout ; mais qui identifie celles qui sont porteuses de valeur ajoutée ? Car « elles sont là, autour de nous, attendant d'être repérées et transformées en innovations », affirment Boynton et Fischer, auteurs de The Idea Hunter (Jossey-Bass 2011).

 

Encore faut-il savoir chasser ces idées, et, pour cela, nul besoin d’être un génie créatif.

 

En revanche, pour être fructueuse, la chasse implique une certaine dose de modestie : mettre de côté ses préjugés, s’ouvrir au monde et s’entraîner au quotidien ! Ouverture et curiosité, écoute et discernement, organisation de la chasse aux idées et mobilisation d’une équipe au sein d‘une zone de confiance sont les meilleurs ingrédients pour mettre en mouvement une culture de l’innovation.

1. Ouvrez-vous à votre environnement
Même les aspects les plus insignifiants de la vie quotidienne offrent un merveilleux terrain de chasse aux idées. Les individus les plus créatifs sont avant tout ceux qui acceptent de s’ouvrir à leur environnement :
• Curiosité : trouvez la valeur cachée autour de vous
• Ouverture : cultivez l’envie d’apprendre

2. Écoutez tous les points de vue
Vous êtes expert de votre discipline ? Malheureusement, votre compétence technique ne fera pas votre créativité. « Les meilleures idées ne se trouvent pas en fouillant toujours au même endroit », disent les auteurs.
• Capitalisation : misez sur vos réseaux stratégiques
• Pollinisation : créez des ponts entre les disciplines

3. Exercez-vous au quotidien
La chasse aux idées est une discipline rigoureuse qui doit être pilotée, contrôlée, améliorée…
• Observation : aiguisez votre sens de l’observation en vous rendant sur le terrain
• Organisation : mettez de l’ordre dans vos sources d’inspiration
• Visualisation : développez la culture du prototype pour tester vos idées et les soumettre à votre entourage.

4. Créez une zone de confiance
Le but de la chasse aux idées n’est pas uniquement de mettre la main sur LA bonne idée immédiatement, mais de mettre une idée en mouvement, de la laisser mûrir, se déformer, entrer en collision avec d’autres.
• Impulsion : développez des espaces à idées
• détection : misez sur les porteurs d’idées

5. Ce qu’ils en pensent, ce qu’ils ont fait
Si différents soient leur business model et leur culture organisationnelle, Pixar et Procter & Gamble ont su chacun mettre en place une culture portée sur la curiosité, l’ouverture, l’apprentissage et la rationalité, en donnant une place centrale au management et aux talents. Et les succès sont au rendez-vous.
À lire aussi, le témoignage de Stefan Bauer, directeur Global Learning & Leadership Development chez Eli Lilly & Company : l’objectif est de mettre en place les moyens de « libérer » les idées non conformistes et de promouvoir de chasseurs dans toute l’organisation. Pour cela, apprentissage et réseau social transverse sont les piliers d’une prise d’initiative créative.

 

Et si vous voulez en savoir plus sur la manière dont naissent les bonnes idées, je vous recommande vivement cette petite vidéo de Steven Johnson, auteur de Where Good Ideas Come From.

À lire, notre dossier
Chasseurs d’idées :
Capter et valoriser celles qui font la différence

Capture d’écran 2016-03-23 à 10.04.54Business Digest nº 219, septembre 2011.
D’après The Idea Hunter de Andy Boynton et Bill Fischer (Jossey-Bass, avril 2011) le cas Pixar et P&G et l’interview de Stefan Bauer, directeur Global Learning & Leadership Development chez Lilly, août 2011.