Loading...
Pépite

Éloge du calme au boulot

Mieux vaut réagir vite ou prendre le temps d’agir bien ? Vos heures de travail font plutôt 60 minutes non-stop ou 10 x 6 minutes ? Avez-vous déjà visé la lune alors que quelques actions simples suffisaient pour atteindre votre objectif ? Et la dernière fois que vous avez envoyé un mail pro le soir tard ou le week-end, c’était quand ? Une entreprise sereine est le fruit de ses choix : faites les vôtres.

Un management centré sur les vertus du calme et des horaires raisonnables, à l’opposé des cultures de l’hyperimplication et du présentéisme, encore courant aux États-Unis et à l’opposé d’un management par le stress et la pression, telle est leur conviction. La Calm Company permet une performance durable, maximisant l’intelligence individuelle et collective. Car le calme permet la concentration profonde répétée (deep-work), la résolution de problèmes complexes, les échanges les plus constructifs, et tout cela, sans fatigue ou stress excessif.

En quoi consiste concrètement le management par le calme ? À favoriser des horaires raisonnables : 8 heures de travail réel par jour, déconnexion sans travail le soir et le week-end et de vrais congés de 2 à 3 semaines, rares aux États-Unis. Mais favorise aussi un ratio élevé de travail individuel asynchrone par rapport aux temps d’interactions (réunions), en privilégiant les mini-équipes et en limitant les interruptions. Le tout avec des deadlines raisonnables, à l’abri de la tyrannie de l’urgence et de l’hyperconnexion.

Bref, en conciliant la culture du calme à l’agilité, en rien antagonistes, se profile l’entreprise féline… nos amis les félins nous prouvant bien qu’agilité peut rimer avec calme…

 

Pour en savoir plus  : It doesn’t have to be crazy at Work, Jason Fried and David Heinemeier Hansson,
(Harper Business, 2018)

 

 

 

 

 

 

 

Jean-Christophe Beau
Publié par Jean-Christophe Beau