Loading...

All Business Digest content is for the exclusive use of our subscribers. Please do not share it.

Pépite

2020 vs 2008 : ce qui devrait nous rendre plus fort

En 2008, nous sommes passés à côté de la vraie leçon : la profonde interconnexion des systèmes et des organisations crée des effets de contagion mondiale. Et en 2020, nous sommes retombés dans la même erreur. 

Lors de la crise financière de 2008, chacun a blâmé les hommes politiques, les dirigeants et les instances de régulation. Puis la crise a été absorbée. La nature de la crise actuelle est différente, mais elle est amplifiée par l’interconnexion que nous continuons d’ignorer. Nous sortirons de la crise d’ici quelques années, mais nous risquons de rejouer le même scénario, autour d’un désastre climatique, d’un conflit armé ou d’une autre pandémie. Quels enseignements devrions-nous tirer pour sortir de cette répétition ?  

  • Les turbulences sont constantes et amplifiées par l’interconnexion. Il est désormais impossible d’isoler et contenir les chocs.  
  • Les leaders doivent favoriser l’inclusion pour élargir leurs perceptives et leur champ d’action.  
  • L’interconnexion permet d’aller chercher des experts et de favoriser un travail collaboratif… à condition de créer un climat de confiance.  
  • La créativité est une ressource clé pour trouver des solutions innovantes à des problèmes nouveaux et complexes : elle a besoin d’espace et de permissions pour s’exprimer.  

C’est peut-être le risque de disparaître qui nous incitera enfin à changer de façon radicale.  

Pour aller plus loin

“Our World Is Interconnected. It’s Time Our Leaders Adapt”

de Amit S. Mukherjee, (The MIT Press Reader, juillet 2020). 

© Copyright Business Digest - Tout droit réservé

Florence Meyer
Publié par Florence Meyer
Executive coach, experte en conduite du changement et auteur. Constamment en veille des dernières tendances en management et leadership.