Loading...

All Business Digest content is for the exclusive use of our subscribers. Please do not share it.

Pépite

« Je ne suis pas un héros ! »

Certains (individus ou équipes) s’épanouissent dans des crises aigües. Ils mobilisent sans compter et, comme dans une superproduction américaine, sauve la situation de justesse. Tout le monde se congratule et attend la prochaine opportunité de jouer aux héros. Voudriez-vous vraiment d’une telle culture ?

Tous – individus, équipes, organisations – tirent une légitime fierté de leur capacité à surmonter les crises. Mais ils ne réalisent pas que valoriser les comportements héroïques contribue justement à provoquer ces crises ! La culture héroïque génère des comportements contre-productifs : 

  • Elle incite à se mettre constamment dans des situations intenables par exemple en réduisant les ressources et les délais ; 
  • Elle suscite une surenchère d’engagement, ou plutôt d’épuisement, chez les collaborateurs. Chacun veut montrer qu’il est celui qui dort le moins et travaille le plus ; 
  • Elle crée un climat de stress constant, favorable au burn out

Cette culture est immature. Orientez l’énergie vers la prévention des crises et non dans leur résolution. Cherchez à en sortir en allouant de façon réaliste vos ressources. Valorisez le travail de l’équipe pour limiter les tentations individuelles de jouer au héros. Enfin, assurez-vous de faciliter le travail en transverse : c’est là que réside le potentiel de crises.  

Pour aller plus loin

Does your company lurch from crisis to crisis ?

de Ron Carucci (Harvard Business Review, mars 2021). 

© Copyright Business Digest - Tout droit réservé

Florence Meyer
Publié par Florence Meyer
Executive coach, experte en conduite du changement et auteur. Constamment en veille des dernières tendances en management et leadership.